Olivier BAROIN

Expert de Suzanne BELPERRON

La golconde
9 placede la Madeleine
La galerie de la Madeleine Paris 75008

Tél. : 00 33 6 11 84 37 94


baroin.olivier@gmail.com

Bijoux - Joaillerie
Anciens

Olivier BAROIN, Membre CECOA depuis 2001, Joaillier en exercice depuis 1986 dispose de toutes les archives de Suzanne Bel perron , précieusement conservées et tenues au jour le jour de 1937 à 1974. Mandaté par le légataire universel de Suzanne BELPERRON pour l’expertise de toute l’œuvre de l’artiste, Olivier Baroin s’est rapproché de Sylvie Raulet pour écrire la première monographie de référence consacrée à l’artiste.

SUZANNE BELPERRON
Cet ouvrage est le premier consacré à Suzanne Belperron, l’une des plus talentueuses et plus influentes créatrices de bijoux du XXe siècle.
Premier prix de l’Ecole des Beaux-Arts de Besançon en l918, Suzanne Belperron est engagée comme dessinatrice-modéliste par Jeanne Boivin en 1919. Elle contribue au succès de la « Maison René Boivin », dont elle devient codirectrice. Elle y apporte une nouvelle influence stylistique et laisse une empreinte originale. En 1932, elle reprend sa liberté aux côtés du grand négociant en pierres précieuses et perles fines, Bernard Herz. Dès lors, elle s’épanouit et prend un nouvel envol. Totalement détachée des « contingences » et contraintes liées à l’art de la joaillerie, elle conçoit de superbes pièces aux formes sculpturales fascinantes. A partir de pierres de couleurs qu’elle choisit pour leur beauté plutôt que pour leur valeur, elle va à contre-courant des créations de son époque, variations la plupart du temps anguleuses, et souvent en platine serti de diamants.
Coloriste hors pair, Suzanne Belperron réalise avec audace des bijoux d’avant-garde que s’arrache le gotha. Les magazines prestigieux tels Vogue, Harper’s Bazar, Le Figaro illustré ou Femina la sollicitent sans cesse. L’aristocratie, les cours d’Europe, les magnats de l’industrie et de la finance, les créateurs de mode, les intellectuels ou les vedettes de par le monde sont ses clients habituels. Dans son salon parisien se croisent le duc et la duchesse de Windsor, la maharani Baroda, les Rothschild, Elsa Schiaparelli, Nina Ricci, Daisy Fellowes, Colette, Malet-Stevens, Ganna Walska, Merle Oberon, Gary Cooper et tant d’autres gloires.
Inimitable, dotée d’un niveau d’exigence proche de la perfection, Suzanne Belperron s’offre le luxe de ne jamais signer ses pièces, ce qui rendait complexe la datation comme l’attribution formelle de certaines créations par défaut de traçabilité.
Aussi la découverte en 2007 des archives personnelles de Suzanne Bel perron par Olivier Baroin a-t-elle été la motivation pour réaliser cet ouvrage qui fera référence.


Relié / 352 pages
28,5 x 28,5 cm / 500 ill. en couleurs
La Bibliothèque des Arts (version Française)
Antique Collector’s Club (version Anglaise)


Vous recherchez un expert-conseil ?
  
  
  
  
  
  
  
  
  
Les actualités de la chambre
  
   Contactez la chambre
  
  
   Les actualités
  
  
   Informations pour les experts